Thierry Léopold Kabou est un passionné d’art africain. Il a su combiner art, artisanat et technologie afin de faciliter le processus d’acquisition d’œuvres d’art et de produits artisanaux répondant aux critères du commerce équitable.

 

Un projet sur-mesure !

Votre projet en quelques mots ?

“Téralko est une plateforme de commercialisation en ligne d’œuvres d’art et de produits artisanaux.” 

 Comment a évolué votre projet ?

“Nous souhaitons lancer la plateforme en France en juin 2019, aux Etats-Unis en octobre 2019. En 2022, notre ambition est d’être le leader mondial dans la vente d’œuvres d’art et de produits artisanaux africains.” 

Que vous apporte le suivi de l’incubateur ?

Les incubateurs ISM Incub & IESA Incub nous ont énormément aidé à améliorer notre projet grâce à l’aspect innovant de l’accompagnement. Par exemple sur le volet digital, cela correspond parfaitement au domaine d’activité de notre start-up : notre vitrine est un site web et nous comptons sur la présence sur les réseaux sociaux pour promouvoir l’artisanat. En outre, nous avons acquis de nouvelles expériences à travers les séances de coaching, de mentorat et autres programmes. Enfin grâce à son réseautage, nous avons désormais davantage de visibilité et nos interactions sont beaucoup plus enrichissantes."

 Un conseil pour ceux qui n’osent pas se lancer ?

“Les jeunes doivent être conscients qu’ils sont l’avenir de ce continent, ils sont appelés à contribuer et à participer au développement de l'Afrique, de mettre en place des projets favorisant son développement économique ou encore de valoriser le patrimoine culturel africain.”

Thierry Teralko