Choisir ISM revient à confier son avenir à l’une des plus importantes Business SCHOOL du SENEGAL. En effet ISM constitue un village d’une grande effervescence intellectuelle et dont l’essence même des programmes proposés est liée aux métiers de demain. Cela dit, la formation est assurée par plus de 100 professeurs permanents et une centaine d’experts vacataires issus du monde universitaire et professionnel. Étudier à ISM, c’est aussi développer ses relations sociales à travers une vie associative intense offrant à l’étudiant un cadre privilégié à l’extériorisation de ses passions et de son talent. Celle-ci juxtaposée à un enseignement de haute qualité forge l’étudiant en vue d’une vie professionnelle et sociale réussies.

 

" Léducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde. " Nelson Mandela.

Général Boubacar WADE

Le Général Boubacar Wade est le directeur de l’hôpital Principal de Dakar, dirigé par les militaires, français d’abord, et ensuite depuis 2000, managé toujours par des militaires sénégalais, mais devenu hôpital public.

Le Général Boubacar Wade, né le 5 septembre 1955, et qui s’est ouvert aux curiosités de la médecine au contact d’un étudiant gabonais logé par ses parents, qu’il allait parfois embêter dans sa chambre. Il a alors juste 7 ans. La vocation s’immisce dans cet esprit qui pourtant est féru de littérature et de belles lettres, au point qu’il est au Lycée Blaise Diagne, un brillant élève, excellent en français, qui de ce fait est orienté en série A par ses professeurs, au grand dam de celui qui rêvait toujours à devenir médecin.

Le Bac D en poche et brillamment obtenu, il fonce vers son rêve, à la manière de René Char, obstinément et convaincu, les sceptiques s’habitueront à son audace. Boubacar Wade fera Santé Militaire, à Dakar avant de faire sa spécialisation en France et de décrocher une belle agrégation à l’Hôpital du Val de Grâce, hôpital militaire de grande réputation s’il en est.

C’est là qu’il comprend, sans qu’on ait eu à le lui expliquer longtemps, signe de perspicacité et de vision, qu’il lui faudra se renforcer le mental et la compétence par des études de gestion, ce qu’il fait au galop en passant son MBA en administration des affaires à l’ISM. « Parce qu’un hôpital demande une grande administration pour tendre vers une médecine et des soins de qualité, avec toute une logistique à mettre en place, pour que les efforts de tous aient quelque efficience », affirme cet homme qui n’est pas loin de penser, militaire affirmé, qu’un hôpital s’administre comme on commande une armée…

Général Boubacar WADE

Amy Ndiaye Sow

DIRECTRICE GÉNÉRALE UBA SENEGAL

Mme Sow jouit d’une vingtaine d’années d’expérience professionnelle dont quinze ans dans le secteur bancaire en tant que manager risques et business développeur sur les marchés d’Afrique de l’Ouest, du Centre et de l’Est.

Son expérience couvre plusieurs domaines d’intervention, allant du Corporate Banking, à l’analyse crédit des entreprises, à la Banque de particuliers. Elle bénéficie d’une expérience pratique de gouvernance d’entreprise, de structuration, de souscription et de supervision des performances des placements par emprunt public.

Amie Ndiaye Sow a passé une grande partie de sa carrière chez Ecobank Sénégal où elle a occupé  plusieurs fonctions : responsable risques entreprises mais aussi particuliers, directeur clientèle privée et du réseau.

Avant de rejoindre Ecobank, Mme Sow a été responsable Marketing à la Banque islamique du Sénégal (Bis). Elle a également été directeur associé de la société Espace Bureautique et Informatique. Elle a acquis de l’expérience en Afrique de l’Est, au Kenya plus précisément, où elle a été directeur de la gestion des risques pour le compte du Fonds africain de garantie des Pme (Agf). Mme Sow est titulaire d’une maîtrise en Economie et d’un Master en Finance, Banque et Assurance, ainsi que d’un Master en Gestion des finances publiques.

Amy Ndiaye Sow