Diplômée d’un Bachelor in International Management et actuellement en Master in International Management, un parcours exclusivement bilingue (anglais/ français). Parallèlement à son diplôme Sira occupe le poste de téléopératrice au sein du Groupe ISM, sa principale mission est la prospection : “je suis chargée de démarcher des potentiels prospects / futurs étudiants en leur proposant les offres de formation”. C’est une jeune femme de 23 ans, de nature polyvalente et dynamique qui nous fait le récit de son parcours au sein de l’ISM.

Un parcours pour construire sa carrière !

Sira est très satisfaite de ses années à l’ISM, d’abord, son Bachelor de Gestion option Management International, de par l’ensemble des matières proposées "je trouve que cette formation est très complète et polyvalente ! J'ai eu la chance de faire des rencontres extraordinaires, d'apprendre le mandarin et j'ai également eu l'opportunité d’aller en France -à l’ ESC Pau Business School- dans le cadre de l’accord d’échange académique. Ma motivation première pour avoir intégrer ce programme fut son aspect bilingue, c'était donc plus facile pour moi d’appréhender cette langue et actuellement c'est le meilleur choix que j'ai eu à faire.”  Elle a donc poursuivi son cursus en Master in international Management "ce programme nous aide davantage à entrer dans les organisations multinationales. Nous travaillons dans un environnement où il y a une diversité de cultures. Nous apprenons à construire et à maintenir un marché dans un environnement concurrentiel, à financer selon les normes internationales, à gérer la qualité et tant d'autres sujets intéressants. Le programme d'échange fut une belle expérience car j'ai pu expérimenter différentes méthodes d'enseignement, acquérir de nouvelles compétences et surtout découvrir une nouvelle culture."

Et une fois ton diplôme en poche ?

“J’aimerais intégrer un groupe international afin de mettre ma formation en pratique mais aussi plus tard me lancer dans l'entrepreneuriat pour créer ma propre agence de traduction et interprétation.”

Sira