Le MBA Entrepreneuriat est un programme de 12 mois, proposé par E4Impact Foundation en collaboration avec le Groupe ISM et ALTIS – École supérieure du Business et Société de l’Université Catholique du Sacré cœur de Milan (Italie), qui accompagne les entrepreneurs et les aspirants entrepreneurs.

“Nous n’enseignons pas l’entrepreneuriat, nous formons des entrepreneurs” !

Ce programme de niveau M2 adopte une formule flexible qui associe le travail en présentiel, l'apprentissage à distance et le mentorat pour permettre aux entrepreneurs de continuer à gérer de leur business. Il est dispensé par les professeurs locaux et internationaux et délivre un double diplôme de l’ISM et de l’Université Catholique du Sacré Coeur de Milan. 

Celui-ci s’adresse aux entrepreneurs, porteurs de projet, start-ups ou encore PME-PMI.

Cette formation vise chez les participants à :

* Développer une culture entrepreneuriale


* Adopter les outils et bonnes pratiques pour monter son entreprise


* Identifier les opportunités dans votre secteur, en national et à l’international


* Faire croître votre entreprise, ou une nouvelle activité


Selon Chérif Ndiaye, de la promotion 2017 et fondateur de Écoles au Sénégal :

"Ce programme répond parfaitement aux besoins des entrepreneurs en leur apportant une réelle valeur ajoutée ; à travers des formations et un ensemble de compétences permettant la mise en place d’un projet réussi ; créant la  richesse, les  emplois et maximisant l’impact social.”

Et pour Coumba Touré, coordonnatrice du mouvement Africans Rising pour la paix, la justice et la dignité :

"Ce Master en Entrepreneuriat m’a aidé à mettre dans un contexte académique mes pratiques de gestions, et m’a permis de progresser dans l’organisation d’évènements et d’activités que je réalisais de façon intuitive. Grâce à ce programme, j’ai pu développer un model business qui a aussi un impact social. En outre,  cette formation m’a permis de comprendre les cadres légaux, de préciser comment rendre une activité lucrative et surtout comment aller au-delà d’une production artisanale et associative, et rentrer dans une dimension plus globale.”

Entrepreneuriat